Articles

Danser maintenant !

En danse, le guidage est primordial. Il implique une posture. Le haut du corps donne le cadre, repère indispensable et rigoureux, une tenue qui bannit tout signal perturbateur. Les jambes suivent si les pas de base sont assimilés. Une verticalité pensée pour un mouvement harmonieux dirigé.Danser

La connexion entre partenaires implique tact dans le contact. Guider n’est pas contraindre. Si la conduite est brusque ou l’inertie trop forte, adieu le plaisir !

Le cadre interprète la musique, mène la danse, guide en exprimant une émotion, un sentiment partagé qui fait sens. Il valorise le tableau dont il fait corps, développe un style qui fait de lui un bon danseur.

Feuille de route

« Que faire de la croissance ! »

Feuille de route

La croissance est là mais peut-être pas pour toujours. Dresser une feuille de route en profitant de la dynamique pour retenir les axes structurants du métier de demain. Tel Chef d’entreprise qui a eu la bonne idée de développer un catalogue d’outils pour le e-commerce décèle un besoin des entreprises et des collectivités pour évaluer leur empreinte carbone et réduire leurs factures énergétiques.

Le développement Ethique et Social entre au cœur des valeurs de l’entreprise.

Un scenario et une stratégie qui impactent sur le profil des recrutements en cours.

Sortir de sa zone de confort sans braver inutilement le danger est mobilisateur pour le Dirigeant et l’ensemble des collaborateurs.

Ne pas se reposer sur ses lauriers. Se focaliser sur les bonnes priorités et se rappeler toujours que c’est le management qui fait la différence. Savoir donner du sens, créer la confiance, savoir tourner la page quand s’achève un cycle.

La tension positive

Tension positive« Accélérer et déclencher le changement, c’est mieux que ne rien faire ! »

 

La crise est un bon révélateur des dysfonctionnements internes. Les rentes de situation s’effondrent, les mésententes entre associés apparaissent au grand jour, les bons collaborateurs menacent de partir.

Les parties prenantes sont rarement aptes à trouver une solution sereine, un tiers extérieur est parfois nécessaire.

Le symptôme d’un problème n’est que sa conséquence apparente. La recherche de la cause et de son remède fait appel à une méthode qui bat le rappel de l’intelligence collective.

Si les ventes s’effondrent, c’est la faute à qui, à quoi, comment faire ?

Le pire est souvent de ne rien faire suivi du regret de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Si une équipe gère une pression énorme ou une situation d’échec récurrente, se recentrer sur son savoir-faire et son métier d’origine est parfois salutaire, mais pas toujours.

Parfois le projet initial d’entreprise est dépassé et il faut trouver le ressort d’un nouveau projet, de nouvelles envies. Pour rebondir, moins de pression et plus de plaisir sont souvent les clés du succès.

Renouer avec l’émotion

Renouer avec l'émotionL’émotion engendre le mouvement, l’envie d’entreprendre. Il y a de bonnes et mauvaises émotions. Une émotion nait de l’écart entre l’attendu prévu et le réalisé. Si nos attentes sont déçues, on ressent peine et colère. Si le résultat est meilleur, cette bonne surprise engendre la joie, un début de bonheur.

Fixer un objectif inatteignable induit davantage qu’une contre-performance économique, une déception, un désenchantement destructeur de confiance.

Comment faire naître l’espoir, l’envie, tout en évitant l’écueil de la déception ? En agissant avec méthode.

L’orientation stratégique, l’intention, sera motivante, enthousiasmante, globale et claire pour susciter une envie communicative, un engouement général.

Le plan d’actions sera « care », prudent, pour tenir compte de l’inertie propre à la mise en mouvement de toute masse. Un besoin vital de nouveau et de sécurité.