Articles

Réussir

Que faut-il pour réussir ?

Les entreprises qui réussissent, engagent un processus de transformation pour s’adapter aux nouveaux usages avec vision mondiale.Mosaique lion

La transformation internationale,  une fusion de sociétés, une croissance accélérée, la performance d’une filiale à l’étranger, implique l’intégration de nouvelles compétences, une nouvelle gouvernance.

La diversité est une richesse, facteur d’émulation et de créativité à condition que les valeurs partagées cadrent les méthodes, le sens unisse les équipes.

L’unité est fragile si la mondialisation, loin d’associer les ambitions, creuse les divergences. L’entreprise mondiale fédère les énergies par le contenu symbolique de son message qui fait sens partout.

La compétence de l’entrepreneur

Capital, culture, compétence sont les fondements de l’économie.
Qu’est-ce que la compétence d’un entrepreneur ?
Compétence

La maîtrise des compétences est au cœur du processus entrepreneurial. Alors que capitaux et cultures se mondialisent, la compétence est une affaire individuelle locale.

L’entrepreneur seul impacte faiblement son environnement. L’injection de capitaux pour réaliser des effets leviers et modifier le jeu concurrentiel, l’influence pour changer les normes et la culture lui sont inaccessibles. L’organisation interne est le seul levier de performance toujours utile.

La compétence de l’entrepreneur vient de son habileté à combiner ressources et savoirs pour répondre aux problèmes complexes par des solutions concrètes, et mieux servir son écosystème.