L’Art de l’approximation

Tirer un enseignement de toute chose, réduire la complexité à une idée pour décider et mettre en action

Si une part de nos sens nous apporte la métrique, une autre permet de naviguer à l’aveugle, au doigt mouillé, au pifomètre. Une large part de notre vie est hors de notre contrôle et il faut bien vivre avec en se faisant une raison. L’adaptation aux incompatibles, la conciliation des contraires est gage de pérennité. Aucun but ne peut être atteint sans ajustement. Personne ne se risque sur la corde raide sans perche de rééquilibrage mue moins par la volonté que le feeling. Aller jusqu’au bout, gérer la complexité, nécessite conviction, courage, un solide tempérament, une certaine tempérance.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.