La règle et l’exception

L’évolution montre une capacité des organismes à dévier de la norme. La duplication est imparfaite. L’erreur devient promesse. Tout ne réussit pas, mais avec le temps et la répétition, le nouveau féconde l’ancien.

Pour les corps simples, la tendance est au mélange pour atteindre un point d’équilibre. Sous certaines conditions externes, des fluctuations locales au lieu de régresser s’amplifient. Le système mute vers un nouveau régime de fonctionnement. Tout système porte en lui un seuil de réorganisation.

Aucun système n’est durable. Le changement est la règle !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.