Est-il encore temps ?

Les crises graves cristallisent des moments rares où chaque individu perd pied. La solution ne peut venir que d’une mobilisation collective, mais quand la confiance est usée, le sursaut est impossible ! Lorsque le manager de transition retournement vient, chacun sait qu’un moment clé se joue. Ecouter, clarifier la vision, rassembler, mettre en mouvement et planifier le projet qui se décline en plusieurs phases : Partage du diagnostic, Production de recommandations avec plan d’actions, Délégation pour mise en œuvre, Ajustements et suivi des résultats.

Le risque est de tout perdre si rien n’est fait.

Une de mes récentes interventions concerne un groupe multi sites dans le secteur de la constructionL’enjeu de la mission était le retournement après un exercice déficitaire et un autre proche de l’équilibre. Faute de visibilité, les actionnaires s’interrogeaient – Quel intérêt de continuer ! La prochaine échéance d’emprunt ne pouvait être remboursée.

Après un rapide diagnostic, j’ai proposé une stratégie de recentrage, des objectifs prudents, un plan de financement impliquant l’apport de new money et le rééchelonnement de la dette senior. Le plan d’actions incluait des économies, cessions d’actifs non stratégiques, amélioration des processus clés, de la Trésorerie et du reporting, un plan d’empowerment des salariés et d’animation des équipes. L’ensemble a été présenté, expliqué, validé.

La présentation du plan d’actions et l’apport de new money a convaincu les partenaires financiers d’accorder un rééchelonnement de la dette senior. L’amélioration des processus, la suppression des dysfonctionnements et irritants a permis le retour rapide de la confiance et de la performance.

Le reporting mensuel a été constamment enrichi au cours de la mission pour intégrer le suivi de nouveaux indicateurs de performance, partager davantage l’information.

L’exercice 2019 est ressorti positif au-delà des attentes. L’exercice 2020 devait consolider les bonnes performances 2019. La crise du Covid19 a perturbé les prévisions pour signer finalement une année blanche. Le Groupe a réagi rapidement pour appliquer les mesures sanitaires nécessaires, anticiper les décalages d’activité, ré estimer les prévisions, demander et obtenir un PGE, organiser le télétravail des fonctions supports, calibrer et mettre en chômage partiel une partie du personnel, décaler le règlement des charges sociales, loyers et TVA. Vacciné par le retournement réalisé, le groupe s’est montré agile pour surmonter la crise 2020 et sans doute d’autres à venir.

Ma mission a duré plus de 18 mois. J’ai la satisfaction d’avoir contribué en équipe au retournement réussi d’une entreprise, puis au franchissement de la 1ere vague du Covid19. Alors que le pire était une option, aujourd’hui l’avenir plus serein fédère l’entreprise. Je remercie le concours de tous les partenaires acteurs du retournement d’entreprises.

Les dispositifs exceptionnels d’accompagnement améliorent temporairement la trésorerie, mais risquent d’occulter une dégradation sévère de la performance.

J’alerte les Dirigeants sur la double nécessité de retrouver rapidement un bon niveau de rentabilité, d’activer de nouveaux ressorts pour réveiller les énergies.

Profitons de la période actuelle pour améliorer les processus clés de l’entreprise, donner la parole à chacun, renforcer l’ADN des entreprises.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.